Devenir réserviste
La Réserve
     L'engagement dans la réserve s'inscrit dans le cadre du parcours de citoyenneté et se présente comme une étape optionnelle.
La réserve opérationnelle fait appel à des volontaires,
– qu'ils aient ou non une expérience militaire,
– qu'ils soient issus du civil, avec ou sans préparation militaire,
– anciens volontaires de l'armée de terre,
– anciens militaires de carrière ou sous contrat.
L'armée de terre peut en outre avoir recours à des spécialistes, recrutés en fonction d'une qualification professionnelle civile, sans suivre au préalable une formation militaire.
 
Dernier élément indispensable de la mise en place de l'armée professionnelle, la réserve militaire fournit aux armées et à la gendarmerie nationale le complément opérationnel indispensable à l'accroissement ou au maintien des capacités requises pour l'accomplissement de leurs missions. Dans le même temps, elle contribue à la pérennité indispensable du lien entre l'armée et la Nation, fondement de la cohésion nationale.
Entre 17 et 30 ans vous pouvez choisir de vous engager dans la réserve militaire.

 
Elle est constituée:
1 - D'une réserve opérationnelle comprenant 100000 volontaires 50000 gendarmes, fournissant aux 438000 militaires et civils de l'armée professionnelle le renfort nécessaire au plein accomplissement de l'ensemble des missions que l'autorité publique peut confier aux armées.
2 - D'une réserve citoyenne, dont l'effectif n'est pas limité, composée d'hommes et de femmes animés du même dévouement au service de la promotion de l'esprit de défense et désireux de participer bénévolement, à titre individuel ou dans un cadre associatif, à des activités définies avec l'autorité militaire.

L'engagement à servir dans la réserve opérationnelle est souscrit pour une durée de un à cinq ans renouvelable en vue:
- de recevoir une formation ou de suivre un entraînement;
- d'apporter un renfort temporaire aux forces armées;
- de dispenser un enseignement de défense.


 
L'engagement à servir dans la réserve opérationnelle est concrétisé par un contrat liant le réserviste, notamment au regard des activités de défense.
Ces missions peuvent s'exercer en dehors du territoire national. Les forces armées peuvent avoir recours à des spécialistes volontaires pour exercer des fonctions déterminées correspondant à leur qualification professionnelle civile, sans formation militaire spécifique.

La durée des activités à accomplir au titre de l'engagement à servir dans la réserve opérationnelle est arrêtée conjointement par l'autorité militaire d'emploi et le réserviste sans pouvoir excéder trente jours par année civile sauf application des dispositions relatives à la disponibilité.


Le réserviste peut s'absenter de son poste de travail ou de l'organisme au sein duquel il poursuit une formation, dans la limite de cinq jours ouvrés par année civile, au titre de ses activités militaires, sous réserve de prévenir l'employeur de son absence un mois au moins avant son départ.