Il y a 75 ans…

Les 16 et 23 septembre 1943, les avions B 17 alliés déversaient leurs bombes sur Nantes. Les différents raids aériens provoqueront la disparition de 1.800 victimes et 3.000 blessés.

Un hommage aux membres de la Défense passive victimes du devoir s’est déroulé à l’Hôtel de ville, sous la présidence de Mme Johanna Rolland, maire de Nantes.

Ensuite, une cérémonie s’est déroulée au cimetière de la Chauvinière, présidée Johann MOUGENOT, Sous-préfet, directeur de Cabinet de la préfète de la région Pays de la Loire, préfète de la Loire-Atlantique, en présence des élus et du lieutenant-colonel Patrick Agrech, Délégué militaire départemental adjoint de la Loire-Atlantique.

Notons l’exécution des sonneries à la mairie et au cimetière par Baptiste Bon et à la fonction de porte-drapeau, Jérémy Chatry et Damien Le Breton.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur Instagram! Partager sur Google+