Le 19 mars 1962 à douze heures…

… Il sera mis fin aux opérations militaires et à toute action armée sur l’ensemble du territoire algérien. Ainsi, le Journal Officiel annonçait les accords signés la veille.

Malheureusement, de nombreuses victimes (militaires, européens ou “Pieds-noirs”, Harkis) seront dénombrées, après ces accords, pendant de longs mois.

La Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, a été commémorée en présence de M. François Drapé, directeur de cabinet, représentant M. le Préfet de la région Pays de la Loire, Préfet de la Loire-Atlantique et des autorités civiles et militaires.

A la demande de la préfecture, Antoine et Noah, cadets de la défense, assumaient la fonction de porte-drapeau.

 

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur Instagram! Partager sur Google+